Chroniques

Autour d’un thé : Ridicule

13 February, 2019 - 22:38

En réalité ou, plutôt, en fait, certaines choses ne viennent que comme ça : mine de rien. Imaginez un peu ce que je veux dire, où veux-je en venir.

La quadrature du cercle : Maintenant, autrefois... pareils ?

7 February, 2019 - 01:20

2019 … la Mauritanie existe, les Mauritaniens aussi, les ressources minérales et halieutiques abondent, mais la vie collective n’a pas de cadre et s’il y a progrès, il est enrichissement par détournement ou humble débrouillardise

Autour d’un thé : Le roi est mort.....

7 February, 2019 - 01:20

Un bel adage naquit, au temps de la guerre du Sahara. Relevant la capacité des militaires à se substituer les uns aux autres, les femmes disaient : « un militaire meurt, un autre le remplace ».

Autour d’un thé : Dosage

31 January, 2019 - 01:10

Dosage. Un terme médical. Mais, aussi, de maçonnerie. Et, même, de frime. Pas de la FFRIM, hein ! Bonjour, les Awards version 2019 ! Les anciens, c’est quelque chose, il ne faut pas les oublier.

Pour mes amis mauritaniens, que vit donc la France en ce moment ?

23 January, 2019 - 21:34

Depuis deux mois, c’est bien plus qu’une contestation en plein air, les ronds-points dans les abords de ville et à des passages fréquentés, des manifestations  urbaines à lieux très variables avec des images de grande violence et

Autour d’un thé : Jaloux

23 January, 2019 - 21:33

Nous devons être jaloux. Cela devait nous arriver, depuis longtemps.

Autour d’un thé : Si ce n’est pas de la haine....

17 January, 2019 - 00:18

Meriem est inviolable. La vieille Meriem n’est pas permissive. Même le chacal à l’Est d’Oualata le sait. Même l’hyène qui n’ose pas déchirer sa gourde.

Nouvelles d’ailleurs : 3èmemandat et chasseurs chassant chasser sans leurs chiens de chasse….

9 January, 2019 - 13:59

Et revoilà la réouverture de la chasse au 3èmemandat, équivalent local de nos chasses à l’outarde !

Autour d’un thé

9 January, 2019 - 13:58

Quel hymne national de quel pays commence par quelque chose comme « Marchons, marchons ! » ? Ou qui finit par ça. L’essentiel est que ça marche.

Pages