Editorial

Tribus hors-la-loi

8 December, 2021 - 00:05

Feu Habib appelait « visitations » les visites du président de la République à l’intérieur du pays.

Rentable, le ridicule ?

30 November, 2021 - 17:16

Après avoir ouvert un compte Facebook en son nom, l’ex-président Ould Abdel Aziz, entre autres poursuivi pour enrichissement illicite, blanchiment d’argent et détournement de deniers publics – excusez du peu – et placé en  détenti

Seigneur de miséricorde, abrège nos souffrances !

23 November, 2021 - 18:56

Le document faisant état de malversations à la banque Centrale de Mauritanie au temps d’Ould Abdel Aziz, que l’ex-conseiller du ministre de la Justice affirmait détenir par devers lui et qui lui valut d’être interpelé pendant deux

Le monde à l’envers

16 November, 2021 - 19:53

On ne parle plus que ça depuis plusieurs mois. L’opposition, ou ce qu’il en reste, l’a ouvertement critiquée.

Mortifères blablas

9 November, 2021 - 19:58

Depuis quelques semaines, un débat toxique anime les réseaux sociaux en Mauritanie.

D’Abidine en Trabelsi…

3 November, 2021 - 01:15

La presse en a fait ses choux gras il y a quelques jours. Ce n’est pourtant qu’un cas parmi tant d’autres.

Omerta, encore et toujours ?

26 October, 2021 - 21:26

Il a été arrêté pendant deux jours puis libéré sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

Plus que quatre-vingt jours…

12 October, 2021 - 20:39

« La presse se meurt, la presse est morte ». Combien de fois aura-t-on entendu cette litanie ? Depuis quelques années, en effet, la presse privée est au bord du gouffre. Si elle n’y est pas déjà.

La carotte, de préférence au bâton !

5 October, 2021 - 23:08

« Expression violente d’un ras-le-bol populaire vis-à-vis d’une crise endémique à plusieurs facettes », comme les a qualifiés le professeur Lô Gourmo, c’est peu dire  que les évènements de R’kiz doivent nous interpeler.

Le bien commun

29 September, 2021 - 01:23

Kobenni  il y a quelques mois, R’kiz la semaine dernière, une autre ville dans quelques jours peut-être : jusqu’ici pratiquement inconnue sous nos cieux, la tentation de l’émeute commence à entrer dans nos mœurs.

Pages